Conseils immobiliers

Conseils immobiliers

10 astuces du quotidien pour faire baisser sa facture énergétique

Actualités, Conseils

10 astuces du quotidien pour faire baisser sa facture énergétique

SINCÈREMENT, QUI AUJOURD’HUI NE CHERCHE PAS À RÉDUIRE SES FRAIS ÉNERGÉTIQUES ? SI VOUS NOUS DITES QUE ÇA NE VOUS INTÉRESSE PAS… ON NE VOUS CROIT PAS ! BLAGUE À PART, FAIRE DES ÉCONOMIES SUR SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE NE SE LIMITE PAS À CHOISIR LE BON FOURNISSEUR. AU QUOTIDIEN, VOUS POUVEZ METTRE EN PLACE UNE SÉRIE D’ACTIONS POUR IMPACTER POSITIVEMENT VOTRE CONSOMMATION. RÊVIMMO VOUS LIVRE DANS CET ARTICLE SES TRUCS ET ASTUCES EN LA MATIÈRE.


Une action économique pour chaque pièce de la maison

Afin d’être net et précis, Rêvimmo a décidé de vous faire part de ses astuces en matière d’économie d’énergie en se focalisant sur les différentes pièces de la maison. Parce que pour chaque espace de vie, il y a certainement quelque chose à optimiser pour limiter vos dépenses. Il ne s’agit pas alors de se focaliser uniquement sur votre consommation d’eau, d’électricité ou même de chauffage, mais bien d’agir sur l’ensemble de ces frais… à l’aide de petits gestes (ou des moyens) qui font la différence à la fin de l’année.

Réduire sa facture énergétique depuis sa salle de bain

On aime tous et toutes prendre son temps pour se pomponner tout à notre aise ou se relaxer rapidement après une longue journée de travail. Quel que soit le délai que l’on passe dans notre pièce d’eau, il y a certainement des choses à faire pour réduire notre consommation.

1.     Placer des mousseurs et des aérateurs

Nos robinets équipés d’un débit classique donnent en moyenne 12 litres d’eau à la minute. Un peu beaucoup pour se laver les mains, pas vrai ? Alors une astuce extrêmement efficace existe pour réduire le débit sans pour autant perdre en confort : les aérateurs pour robinet. Facile à placer, ils ne demandent pas de grandes qualités de bricoleur ou bricoleuse toutefois leur présence se fait sentir en fin de mois. En fonction du mousseur pour lequel vous optez, vous pouvez réduire le débit d’eau de 30 jusqu’à 60%… sans pour autant vous contenter d’un minuscule filet d’eau ! Car les aérateurs pour robinet fonctionnent grâce à un ajout de bulles d’air : cette technique impacte le débit effectif mais pas votre utilisation au quotidien. Vous disposez toujours d’un jet d’eau plus qu’efficace mais sans gaspiller.

2.     Au revoir les bains

Alors, oui, bien sûr le cliché du bain moussant, accompagné de son petit verre de vin et sa musique classique fait toujours rage sur Instagram ou dans les feuilletons de l’après-midi sur TF1… Mais sincèrement : on s’ennuie vite, pas vrai ? Sans compter les malchanceux épris de romantisme qui se retrouvent du côté du robinet ! Inconfort garanti, autant prévoir tout de suite un rendez-vous chez l’ostéopathe.

Plus sérieusement : un bain demande en moyenne 120 à 200 litres d’eau. Tandis qu’une douche nécessite entre 40 et 60 litres. Le calcul est vite fait de ce qui vous coûtera le plus en eau ! Toutefois, attention, si vous prenez des douches de 15 minutes alors la différence ne se fera presque plus ressentir. Alors gardez un oeil sur votre temps sous les jets. Pour les fans de karaoké : une chanson de Céline Dion dure en moyenne 3 minutes 26, ça peut être un bon moyen de repère !

3.     Savonnage et brossage des dents

Dernier conseil pour la salle de bain : pensez à couper l’eau lorsque vous vous savonnez. C’est simple, c’est facile… et pourtant on n’y pense pas toujours alors que c’est clairement du gaspillage !

Même combat lors du brossage des dents : il n’est pas utile de laisser l’eau couler pour rien. Prenez dès aujourd’hui le réflexe de couper le débit durant vos 3 minutes d’hygiène dentaire.

Dans le salon et les pièces de vie : comment réduire votre consommation ?

On sera tous d’accord, ce sont des pièces où l’on passe énormément de temps également. Faisons ensemble un tour d’horizon pour déterminer les aspects du quotidien qui peuvent être optimisés.

4.     À la chasse aux consommations fantômes

Ce n’est peut-être pas un terme que vous entendez souvent. Et pourtant ! On a tous chez nous, des appareils allumés… pour rien. Nous ne parlons pas ici de laisser la télévision allumée toute la journée pour le chat, mais bien des appareils électriques en veille.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un appareil électrique simplement branché (même éteint) peut continuer à consommer de l’électricité, c’est ce que l’on appelle la « veille cachée » ou simplement la « consommation cachée ». C’est-à-dire que votre poste de télévision éteint mais toujours branché reste maintenu sous tension. En conséquence, l’appareil continue de pomper de l’électricité. Certes, moins que s’il était allumé, mais tout de même.

Pensez au nombre d’heures que cela représente : de la journée où vous êtes absents et de la nuit où vous dormez. On imagine que cette consommation inutile grimpe finalement vite, et c’est le cas. Notre conseil ? Utilisez des multiprises à interrupteur pour brancher téléviseur et consoles de jeux. De cette façon, quand vous aurez terminé de profiter de votre moment de détente, vous pourrez éteindre la totalité de vos appareils en veille. Un geste simple qui peut rapporter.

5.     Le choix des couleurs claires

Vous avez comme projet de repeindre ? Ou vous vous installez dans un nouveau logement ? Super, c’est l’opportunité d’oser des couleurs claires. Effectivement, les couleurs plus claires sur vos murs d’espace de vie auront pour conséquence de vous faire gagner quelques heures de clarté - ce qui est particulièrement bienvenu durant nos hivers belges. Des murs aux teintes plus claires offrent en toute logique une luminosité plus importante, ce qui peut jouer sur votre facture d’électricité au final.

6.     L’hiver et l’été : fermez les volets

Attention, on ne vous conseille évidemment pas de devenir un véritable ermite ou de vivre dans le noir. Gardons le sens des proportions : nous parlons en l’occurence de vos moments d’absence. Par exemple, au coeur de l’hiver, il est intéressant de fermer ses volets si vous êtes absents durant la journée puisque cette action contribuera à conserver une température clémente à l’intérieur. Même constat pour les journées les plus chaudes ! Volets et rideaux peuvent être vos meilleurs atouts pour conserver le frais et repousser les vagues de chaleur. Vous attendrez alors des heures plus clémentes pour aérer tout à votre aise.

La cuisine ? Un piège à énergie !

Si vous appréciez cuisiner (ou même si vous n’aimez pas mais que comme tout le monde vous avez besoin de manger) vous savez que l’on peut y passer un temps considérable. C’est pourquoi il est important de penser l’aménagement de sa cuisine et d’adopter des réflexes simples qui auront un impact positif sur votre consommation.

7.     Le congélateur, vous dégivrerez

Tout comme le frigo d’ailleurs, cela fonctionne pour les deux. Un appareil ayant pour mission de conserver le froid ne doit pas être entravé par du givre. Pourquoi ? Simplement parce qu’une couche de givre - même de deux millimètres - peut agir considérablement sur l’efficacité de votre électroménager. Et par conséquent sa consommation qui peut augmenter jusqu’à 30%. On s’en passerait bien. Il est recommandé de dégivrer son congélateur 4 fois par an… mais soyons honnêtes, avec 2 fois par an, on sera déjà fiers de nous-mêmes !

8.     Le meilleur emplacement pour votre frigo, vous choisirez

En effet, il est primordial de ne pas placer votre frigo (censé garder les aliments au frais) près d’une source de chaleur. Cela paraît être du bon sens et pourtant il peut arriver que l’on oublie cette astuce classique. Ainsi, il est plus que déconseillé de placer son frigo à proximité directe du four ou des plaques chauffantes. Pensez-y lors de l’aménagement de votre cuisine.

Nous avons parfois tendance à faire tourner le lave-vaisselle sans penser à l’optimiser. Après tout, il est presque rempli autant le faire démarrer. Pourtant, il serait bien plus économique (en eau comme en électricité) d’attendre que votre appareil soit complètement rempli pour le faire fonctionner. Mieux vaut faire tourner un lave-vaisselle complet en fin de journée que deux à moitié remplis.

9.      La consommation cachée, vous traquerez

On en revient à ce qui a déjà été dit précédemment sur l’utilisation des multiprises à interrupteur et sur le fait de ne pas laisser des appareils électriques inutilement branchés. C’est le même combat dans la cuisine : pensez à la bouilloire, au micro-ondes, au mixeur ou encore à la machine à café. Aucun d’eux n’a la nécessité d’être sous tension toute la nuit alors que vous n’en avez pas l’utilité.

Attention, on vous voit venir : personne n’a dit de débrancher le frigo ! Il faudra trouver une autre astuce pour vous faire rembourser vos courses ?

10.      Les couvercles, vous utiliserez

Voici un dernier conseil à appliquer dans votre cuisine : n’oubliez pas d’utiliser les couvercles des casseroles. À nouveau, on pourrait croire que c’est absolument logique mais qui n’a jamais oublié le couvercle pour faire chauffer l’eau des pâtes ? Pourtant, c’est une perte sèche d’énergie. En laissant échapper toute cette chaleur, votre eau va mettre plus de temps à bouillir et donc vous utiliserez votre taque de cuisson plus longtemps que nécessaire. CQFD.

De petites astuces pour de vrais changements

Nous espérons que ces 10 conseils et astuces pour tenter de réduire votre consommation d’énergie vous seront utiles au quotidien. N’hésitez pas à partager cet article, il pourrait servir à vos ami(e)s en cette période de hausse des prix !

En attendant, pour tout vos besoins en immobilier (achat, vente et location) une seule adresse, c’est chez Rêvimmo.

L'immobilier

Prenez connaissance de nos derniers articles