Conseils immobiliers

Conseils immobiliers

Le retour du printemps : l’occasion de tenter l’aventure d’un potager à soi.

Conseils

Le retour du printemps : l’occasion de tenter l’aventure d’un potager à soi.

C’est officiel, le printemps a définitivement franchi les portes de la météo. Même si dans notre cher plat pays nous pouvons toujours nous attendre à un revirement de température digne des meilleurs films à suspense… le calendrier ne nous trompe pas ! Pour les jardiniers confirmés comme pour les amateurs, c’est le moment de passer du temps au jardin. Et pour celles et ceux qui viennent de déménager ? Rêvimmo vous propose un tour d’horizon des conseils pour profiter de votre potager!



La préparation du potager ? Une situation à anticiper

Les habitués du jardinage vous le diront : le printemps est une saison qui s’anticipe ! Et cela, que vous disposiez d’une petite balconnière sur la terrasse de votre appartement, d’un jardinet ou d’un grand potager qui embellit votre jardin. Quel que soit le format, comment préparer de la meilleure des façons le changement de saison ?

Généralement, les habitués du jardinage conseillent de débuter les aménagements en automne. Néanmoins, si vous n’avez pas anticipé la venue des beaux jours, il est encore temps. L’avantage du début de la saison printanière c’est que les températures ne sont pas trop élevées et permettent donc le travail du potager. Attention toutefois, si vous souhaitez planter ou prendre soin de votre jardinet : il est temps d’agir !

La toute première étape consiste à nettoyer et désherber votre espace potager. Une action logique car avant de replanter, il faut faire place nette pour vos semis ! Le désherbage peut sembler une tâche ingrate mais elle est toutefois indispensable… il est donc indispensable avant toute chose de se retrousser les manches.

 

Un travail du sol indispensable pour accueillir les futurs légumes

Quoi, c’est déjà fini de retrousser ses manches ? Jamais ! La prochaine étape consiste à travailler le sol de votre potager… autrement dit : si vous cherchiez une nouvelle façon de faire du sport : l’aménagement du potager sera toujours une alternative sympathique à la salle de musculation.

Une fois désherbé, il s’agit donc de retourner la terre. Une étape des plus importantes pour laquelle vous pouvez utiliser plusieurs ustensiles différents en fonction de vos préférences (ou de ce dont vous disposez) :

  • La grelinette (outil assez large qui remue gentiment la terre sans la brusquer grâce à un principe de levier)
  • La fourche (outil qui permet de manipuler plus facilement une terre très dure)
  • Le râteau (outil favori des amateurs de Tintin ! Doit-on encore le présenter ? Eviter simplement de marcher dessus…)
  • La bêche (outil classique du jardinage. À ne pas confondre avec une pelle qui sert plus généralement à déplacer des matériaux)
  • La griffe de jardin (très pratique, la griffe de jardin existe avec un manche long comme avec un manche court)

Pourquoi retourner la terre de votre potager ?

Plusieurs raisons expliquent cette action spécifique avant de planter quoi que ce soit. Ne perdez pas de vue que la Nature sort de l’hiver et ce n’est pas sans conséquence : il faut la stimuler, la réveiller en douceur.

Rien de tel alors que l’activité du bêchage. Au-delà du fait que vous découvrirez des muscles dont vous ignoriez avant cela jusqu’à l’existence, vous aiderez considérablement votre potager à reprendre du poil de la bête. En effet, le fait de retourner le sol de votre potager (qu’il soit surélevé ou classique) permet de rendre la terre plus meuble et facilite l’accueil des semis. Mais ce n’est pas tout, cette action permet également de la décompacter, lui permettant ainsi de mieux recevoir l’eau comme les engrais. Vous l’aurez compris, ce n’est pas une étape à négliger. Alors c’est parti !

Donner un coup de pouce à la terre : fertilisez !

Vos plantes et vos légumes (comme tout ce qui vit) ont besoin de nutriments. Nutriments qu’elles trouvent dans la terre, bien évidemment. Afin de maximiser vos chances d’une bonne récolte, n’hésitez pas à leur donner un coup de pouce. Il ne faut pas que votre potager appauvrisse le sol en nutriments. L’idéal pour choisir les bons engrais reste de connaître la nature du sol de votre potager : est-il sableux, argileux ou encore calcaire ? En fonction de sa nature, ses besoins seront spécifiques.

Vous pouvez évidemment acheter du terreau dans des magasins spécialisés mais vous pouvez également le faire vous-même en installant un bac à compostage à votre domicile. D’ailleurs, si vous n’avez toujours pas pensé à recycler vos déchets biodégradables, en installant un compost chez vous, il est grand temps. Vous aurez du fertilisant maison, tout en réduisant vos déchets (et donc votre impact écologique) et en rendant à la terre des nutriments dont elle a besoin pour vous prodiguer de bons légumes. C’est gagnant-gagnant.

Planter des semis en mai… oui mais lesquels ?

Comme nous avons eu l’occasion d’en parler, l’idéal est d’agir avant le mois de mai. Cependant, chez Rêvimmo nous ne sommes pas du genre à vous laisser tomber au moment où vous avez besoin de conseils ! Voici donc une liste (non-exhaustive) des légumes que vous pouvez encore planter après avoir dûment préparé votre potager.

Les carottes :

Très connues et facilement appréciées des plus jeunes grâce à leur côté sucré, les carottes sont des légumes relativement faciles à cultiver. Vous aurez plus de succès dans un sol de type sableux mais vous ne risquez bien sûr rien à tenter votre chance dans d’autres types de sol. Vous pouvez les récolter de juillet à décembre en fonction de vos plantations.

Les radis :

Toujours bienvenus à l’apéro, les radis ne font cependant pas toujours l’unanimité en raison de leur côté piquant. Essayez-les toutefois sur une tartine de pain complet accompagnés d’un fromage frais : c’est délicieux et léger au cœur de l’été. 

Les courgettes :

L’avantage des courgettes c’est que vous pouvez les récolter plus ou moins quand vous le souhaitez. Etant donné la pluralité de délicieuses recettes qui existe, vous êtes capables d’en faire des plats savoureux à tous les stades. Par exemple ? La fleur de courgette est succulente transformée en beignet, les courgettes de petites et moyennes tailles sont idéales en poêlée ou en tian. Enfin, avec les plus grandes (celles que vous aurez oubliées de ramasser notamment) vous pourrez confectionner de formidables soupes. Un autre avantage en faveur de la courgette : elle se cultive presque toute seule si vous préparez correctement le terrain et que vous les arrosez convenablement.

Les oignons :

Si vous les plantez en mai, il faut sélectionner les oignons jaunes qui se récoltent alors entre juillet et août et non pas les oignons blancs qui doivent être cueillis plus tôt dans la saison. En soupe ou pour dynamiser vos petits plats, l’oignon reste un indispensable culinaire pour donner du peps à vos recettes.

Les aubergines :

Ce « légume » d’été qui se gorge de soleil demande une terre chaude pour être planté. C’est pourquoi l’on préconise la mise en terre vers la fin du mois de mai, lorsque le mercure monte car le froid arrête son développement (ne parlons même pas du gel). Vous pouvez alors récolter vos aubergines de juillet à octobre. On en profite pour préciser que l’aubergine est bien un fruit et non un légume - tout comme la tomate ou le poivron.

Un potager, une valeur de plus dans votre bien immobilier ?

Bien que l’on ne puisse pas le démontrer avec précision, un jardin potager bien aménagé fait toujours son petit effet ! En plus du fait qu’il démontre une certaine qualité de la terre, nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à vouloir retourner à l’essentiel : travailler la terre et cultiver ses propres aliments. On peut alors considérer sa présence comme une plus value immobilière pour votre maison en séduisant les adeptes des activités en plein air.

De plus, les bienfaits du jardinage sur la santé semblent être positifs sur les individus. Effectuer une activité manuelle - même si l’on est pas un professionnel du jardinage - aurait un effet relaxant et apaisant.

Pour terminer, un potager bien pensé et savamment aménagé apporte avec lui un réel atout décoratif et esthétique… Ce n’est donc pas à négliger en terme d’effet « waw » lors de la potentielle visite de votre bien à acheter ou à louer. Mais chuuut, astuce de pro ;)

Besoin de conseils pour vendre ou trouver le bien idéal ? Contactez dès maintenant les agents de Rêvimmo !

L'immobilier

Prenez connaissance de nos derniers articles