Conseils immobiliers

Conseils immobiliers

Vendre un bien : faut-il faire des travaux de rénovation avant la vente ?

Vendre, Rénover, Evaluer

Vendre un bien : faut-il faire des travaux de rénovation avant la vente ?

VOUS ÊTES DE NOMBREUX PROPRIÉTAIRES À VOUS POSER CETTE QUESTION : AVANT DE VENDRE SA MAISON OU SON APPARTEMENT, DOIT-ON LE RÉNOVER ? EH BIEN,  ÇA DÉPEND ! LES DIFFÉRENTES SITUATIONS SONT À PRENDRE AU CAS PAR CAS. QUOI QU’IL EN SOIT, LES AGENTS IMMOBILIERS DE RÊVIMMO SE PLIENT EN QUATRE POUR VOUS AIDER À FAIRE LE TRI DANS VOS OPTIONS ! ALORS, VOYONS SI L’ON DÉBUTE LE CHANTIER… OU PAS.


Rénover pour vendre : la vraie bonne idée ou le faux bon plan

Avant toute chose, nous abordons ici le cas des maisons ou appartements dont vous disposez déjà. Pas du cas de figure où vous achetez une maison dans le but express de la rénover et d’en faire une plus-value. Il s’agit d’un tout autre système dont nous parlerons avec plaisir dans un prochain article.

Lorsque vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement, il est évident qu’un petit rafraîchissement est nécessaire. Mais il s’avère que ranger les chaussures qui traînent dans l’entrée et passer un coup de chiffon sur les meubles n’est pas suffisant ! Mais que faire alors : modifier la décoration ? Changer les carrelages de la cuisine ? Ou envisager une rénovation de manière efficace ?

La rénovation immobilière pour vendre : une réelle plus-value ?

Cette question est plus complexe qu’il n’y paraît. Envisager une rénovation - même légère avant de mettre son bien en vente est évidemment une bonne idée… sur le papier. Car dans la réalité, les propriétaires doivent bien manoeuvrer afin de ne pas dépasser un certain budget. N’oublions pas que l’objectif est de vendre et donc de ne surtout pas perdre d’argent !

Si vous décidez d’entreprendre une rénovation avant de mettre un bien en vente, il est essentiel de prendre en considération une série de dépenses :

  • Les frais de notaire
  • Le coût des matériaux
  • Le coût énergétique des travaux sur votre facture
  • Les honoraires de l’agence immobilière
  • Le remboursement d’un possible emprunt pour réaliser les rénovations

Cela fait déjà une jolie liste d’impératifs et il est primordial de ne pas les perdre de vue. Pourquoi ? Parce qu’une fois que vous additionnez le coût de la rénovation au prix d’achat du bien, il est impératif de ne pas dépasser le prix du marché. Autrement, vous aurez investi dans un bien qui mettra plus de temps à se vendre et parfois vous serez même contraints de baisser votre prix de vente… la conséquence directe serait de perdre de l’argent et ce n’est pas le but recherché !

Un budget par type de rénovation

Comment vous aider à budgétiser la rénovation ? Cela dépend de votre objectif. On considère qu’il existe trois types principaux de rénovation :

La rénovation de rafraîchissement

Evidemment, la première chose à laquelle on pense lorsqu’il s’agit de rénovation : c’est le style. Voilà une opportunité de remettre au goût du jour, réaménager les petits espaces et penser à la décoration pour ce qui est des plus petites modifications. Dans cette première catégorie, vous pouvez également compter la rénovation des pièces les plus importantes comme la cuisine et la salle de bain. Attention, on ne parle pas ici de la plomberie ou de l’électroménager mais bien d’une remise à neuf qui donne un véritable coup de frais pour un coût moins important. Une cuisine trop vétuste peut facilement effrayer alors qu’un salon un peu vieillot serait moins un frein d’après notre expérience. Pour réussir une rénovation classique, il est très important de se concentrer sur le centre névralgique d’un foyer.

Pour une remise à neuf rapide et pas trop onéreuse, on estime les coûts entre 300 et 700 euros du mètre carré. Certes, il s’agit déjà d’une fourchette qui peut s’avérer large en fonction des postes choisis. Toutefois, cela donne une idée moyenne de ce que vous pouvez envisager comme budget. Bien sûr, si vous avez des affinités avec le bricolage vous pouvez envisager de tout faire vous-même et de minimiser vos coûts… mais si vous n’avez vu une boîte à outils que sur YouTube, laissez peut-être ce travail à un professionnel. C’est vous qui voyez!

La rénovation des indispensables

On pourrait les considérer comme des rénovations « moyennes » puisqu’il s’agit de se pencher sur des éléments plus importants tels que la plomberie ou la rénovation plus large d’une des pièces dont nous avons parlé. En résumé, vous pouvez considérer que vous effectuez le premier type de rénovation auquel vous ajoutez des éléments plus complexes ou techniques (à nouveau, on ne souhaite pas douter de vous, mais la plomberie pour les nuls n’est peut-être pas suffisant à ce stade).

Pour ce second type de rénovation, comptez une fourchette comprise entre 700 euros et 1 200 euros par mètre carré. À nouveau, il s’agit d’estimation : prenez toujours le temps de budgétiser votre projet, tout en prévoyant un surplus pour les éventuels imprévus.

La rénovation à long terme

La dernière de la catégorie est bien sûr la plus chère mais elle peut avoir un impact plus qu’important sur votre vente. En effet, beaucoup d’acheteurs seraient prêts à envisager de retaper une salle de bain ou de repeindre des murs plus très tendances. En revanche, devoir remplacer la toiture ou remettre l’électricité aux normes peut être un frein réel à l’achat. Il est très important pour vous de prioriser les choses à rénover.

Ce dernier type de rénovation est évidemment le plus élevé avec une estimation comprise entre 1 200 euros et 2 000 euros par mètre carré.

Quel que soit votre choix de rénovation, notre conseil supplémentaire sera d’envisager d’effectuer tous vos travaux sur la même période pour minimiser les coûts.

 

La performance énergétique, le nouveau point d’orgue de la rénovation

Une autre action à mettre en place lorsque vous envisagez une rénovation, c’est l’amélioration de la performance énergétique de votre bien. En ce qui concerne le chauffage, l’isolation ou les énergies renouvelables, la crise climatique a considérablement changé la donne. Il y a dix ans, les acheteurs étaient sensibilisés mais ne prêtaient pas la même attention à la performance énergétique, ni à l’éco-responsabilité des installations. En tant que vendeur aujourd’hui, il est essentiel d’y prêter une attention suffisante. N’oubliez pas que les travaux de rénovation énergétique deviendront peut-être bientôt obligatoires… mais pour vous aider, le gouvernement belge a mis en place des primes pour les économies d’énergie - comme pour les rénovations. Ces primes varient d’une région à l’autre, nous vous conseillons donc de vous informer auprès de votre commune.

Si vous vous posez des questions sur les matériaux isolants à utiliser dans votre maison, consultez notre précédent article à ce sujet.

 

Pas envie de passer par la case travaux ? Pensez au home staging

Soyons honnêtes : on a déjà tous vu du home staging à la télévision. Si, si, on le sait. Mais dans la vraie vie : est-ce que cela implique forcément d’acheter de nouveaux meubles et de repeindre tous les murs ? Pas tout à fait.

Le home staging est avant tout une méthode de valorisation immobilière. Cela permet de repenser l’espace et la présentation afin d’augmenter ses chances de vente. Les trois techniques principales qui ne demandent pas d’investissement particulier sont les suivantes :

Nettoyer et ranger

Certes, on en a rigolé au début de cet article et même si cela semble évident, nous préférons le rappeler : il faut ranger et nettoyer avant une visite. Le tout se cache dans les détails, des serviettes pliées dans la salle de bains au lit fraîchement changé en passant par une cuisine rutilante. Ne passez pas à côté des évidences.

Dépersonnaliser les lieux

Pour que vos futurs acheteurs puissent se projeter aisément dans leur futur foyer : pensez à leur faciliter la tâche. Durant les visites, rangez les photos de Tatie Daniele à la plage ou de bébé-chou dans son premier bain. Oui, c’est adorable n’entrons pas dans le débat ! Mais psychologiquement, il est plus facile de s’approprier un lieu lorsqu’il n’est pas déjà recouvert des souvenirs des précédents propriétaires.

Soigner les espaces de rangement

Du garde manger au dressing, veillez à ce que vos espaces de rangement paraissent les plus impeccables possibles. Cela donne une impression d’espace, d’efficacité et d’une certaine élégance.

Vous possédez à présent une série de clefs mais également des bases de réflexion pour vous lancer dans la rénovation d’un bien avant sa vente. Besoin d’accompagnement pour cette grande étape ? Les agents immobiliers de Rêvimmo répondent toujours présents. Contactez-les dès aujourd’hui !

L'immobilier

Prenez connaissance de nos derniers articles