Conseils immobiliers

Conseils immobiliers

Actualités, Conseils

7 conseils pour éviter les cambriolages dans votre maison

Les statistiques sont cruelles : en Belgique, 130 cambriolages seraient commis tous les jours. Un chiffre suffisamment inquiétant pour que vous n’imaginiez en être pleinement à l’abri. Sauf, bien évidemment, si vous suivez nos quelques conseils ci-dessous. Certes, ils ne garantissent rien, mais auront le bon goût d’écarter certains individus malfaisants.

Que ce soit durant la journée, alors que vous vous êtes rendu(e) au boulot ou durant vos vacances, il n’est jamais agréable de rentrer chez soi et de retrouver porte ouverte, tiroirs retournés et intimité bafouée. Avec les quelques astuces reprises ci-dessous, vous n’éloignerez pas tous les cambrioleurs, mais les moins francs d’entre-eux choisiront sans doute de s’attaquer à une autre maison.

La discrétion est souvent synonyme de prudence

Le cambrioleur lambda surveille les maisons qu’il souhaite cambrioler avant de passer à l’acte. Il peut ainsi être utile de ne pas partir tous les jours à la même heure ni de revenir toujours au même moment. Les habitudes sont le premier point qui permettra à un voleur d’effectuer sa tâche en toute sérénité. Même chose lorsque vous partez en vacances : évitez de le crier sur tous les toits et encore moins sur vos réseaux sociaux préférés. Le voleur 2.0 observe les messages sur des plateformes comme Facebook ou Instagram pour mieux choisir sa future proie.

Les objets de valeur sont mis à l’abri

Qu’elle soit sentimentale ou financière, vous êtes seul(e) juge de l’importance d’un objet à vos yeux. Pour ceux dont vous seriez attristé(e) qu’ils soient volés, il est préférable de les cacher. Un voleur aime agir vite. Si vous avez des caches qui demanderont du temps pour être découvertes, vous augmentez vos chances de ‘fatiguer’ le malotru. Vous pouvez aussi décider de placer un coffre-fort dans votre maison ou votre appartement, là encore pour retarder le travail du cambrioleur, mais prenez toujours soin de le faire faire par un professionnel qui pourra sécuriser l’objet dans les meilleures conditions.

Les visites régulières perturbent les cambrioleurs

Comme évoqué plus avant, les cambrioleurs aiment observer les maisons sur lesquelles ils jettent leur dévolu. Si vous confiez vos clés à une personne de confiance qui aura la gentillesse de venir de temps en temps chez vous, que ce soit pour nourrir le chat resté à la maison ou pour arroser les plantes, vous augmentez vos chances de voir les voleurs être dans l’impossibilité de cerner un créneau durant lequel ils pourront effectuer leur délit. Cela permet aussi de vider régulièrement la boîte aux lettres, principale témoin de votre absence sur une période plus ou moins longue.

Une porte ouverte est une invitation au vol

Cela semble une évidence, mais plus il est difficile pour un cambrioleur d’entrer dans votre maison, plus vous aurez de chances qu’il passe sa route. Un verrou supplémentaire sur la porte du jardin n’est pas forcément superflu, au même titre que la porte blindée qui donne sur le palier de votre appartement. Notez que de plus en plus de vols ont lieu dans les cabanes de jardin (matériel de jardinage, tondeuses automatiques) et dans les caves ayant une entrée sur l’extérieur. Pensez à également les sécuriser. Une dernière chose… Il est utile de placer des serrures de sécurité chez soi, mais n’oubliez pas de toujours les verrouiller lorsque vous partez, même pour quelques minutes.

La technologie se met au service de votre sécurité

Dans un premier temps, il y a la traditionnelle alarme dont le bruit devrait faire fuir ces voleurs qui n’ont aucune envie de vois débarquer les voisins. Mais cette alarme a évolué et est souvent proposée désormais avec un accompagnement en télésurveillance permettant à des agents de sécurité de voir ce qui se passe chez vous, voire d’envoyer une patrouille. Les images obtenues permettent alors à la police de mener plus efficacement son enquête. Enfin, la domotique permet aussi de simuler une présence dans votre maison, notamment avec des prises intelligentes qui seront programmées pour allumer et éteindre des lumières à des heures différentes. Les cambrioleurs pénétrant dans une maison occupée sont en effet plus rares.

La police – et les sociétés de gardiennage – veille pour vous

Depuis quelques années, il est possible de renseigner votre absence auprès des services de police locale. Lors de leurs patrouilles, les policiers feront le détour pour passer devant chez vous et pourront intervenir si quelqu’un est présent dans votre maison ou votre appartement, prétendument vide. Le service existe aussi auprès de sociétés de gardiennage qui effectueront des rondes quotidiennes afin de ‘déranger’ celles et ceux qui voudraient perpétrer un mauvais coup. La différence entre ces deux services est que le premier est gratuit tandis que le second nécessitera un investissement pécuniaire.

L’échange de maisons est à la mode

Une maison occupée risque beaucoup moins de se faire cambrioler. Mais il est difficile d’être chez vous tout en en partant. Certaines associations proposent de mettre votre maison à disposition de personnes cherchant à visiter votre région, et ce, pour la durée de votre absence. De même, il existe désormais des plateformes en ligne qui vous proposent des personnes venant vivre chez vous durant votre absence pour s’occuper des animaux domestiques. Indirectement, cette personne garde également votre maison, notamment pendant la nuit.

Sans vouloir se monter anxiogène, il est important de sécuriser la maison ou l’appartement de vos rêves. Mettre tout ou partie en œuvre de ces conseils vous permettra sans doute de dormir sur vos deux oreilles.

L'immobilier

Prenez connaissance de nos derniers articles