Conseils immobiliers

Conseils immobiliers

Conseils, Investir

Le crédit-pont : passage (souvent) obligé lors d’un achat immobilier

Nous avons tous vécu ça un jour : nous possédons une maison ou un appartement et nous découvrons qu’une autre maison ou un autre appartement répondrait bien mieux à nos attentes. Du coup, on souhaiterait en faire l’acquisition, mais les fonds manquent. Une solution réside alors dans le crédit-pont.

Le crédit-pont, c’est le prêt accordé par un organisme financier afin que vous puissiez acquérir un bien immobilier tout en conservant celui que vous habitez. Vous avez alors plus de temps pour le vendre et ainsi dégager les fonds nécessaires à votre nouvelle acquisition. Mais, attention, un crédit-pont ne présente pas que des avantages. Faisons le point.

Le crédit-pont est souvent accordé à un taux plus élevé

L’avantage de pouvoir bénéficier d’une importante somme d’argent sur une courte période n’est pas gratuit. De par la nature même de ce prêt, les banques ont toutes tendance à proposer un taux d’intérêt légèrement supérieur à celui d’un crédit hypothécaire comme vous avez l’habitude de les voir dans les offres commerciales de ces institutions financières. Mais pas question de vous décourager trop vite : comme pour toute activité commerciale, il est possible de négocier le taux de son crédit-pont et éviter ainsi que celui ne grève lourdement le prix de votre futur bien immobilier.

Le crédit-pont se calcule sur une valeur amoindrie du bien immobilier

Si nous mettons tout en œuvre pour vous donner une estimation crédible de la maison ou de l’appartement que vous souhaitez revendre avant votre déménagement vers un ailleurs que l’on vous souhaite encore plus agréable, les banques ne l’entendent pas de cette oreille et préfèrent limiter les risques. Ils vont donc appliquer automatiquement une décote pour établir la hauteur du crédit-pont à laquelle vous pouvez prétendre. En d’autres termes, vous devriez pouvoir emprunter entre 10 et 20% de moins que ce que votre maison ou appartement vaut réellement. Il s’agit donc d’une manière tangible pour les banques de se couvrir en cas de vente compliquée d’un bien immobilier.

Le crédit-pont vient augmenter vos charges mensuelles

Ici encore, tout est question de budget. Demander un crédit-pont est une technique courante qui permet d’acheter un bien immobilier et de disposer d’un certain délai pour vendre le bien immobilier existant. Il est toutefois important de tenir compte du fait que ledit crédit-pont – et essentiellement les intérêts de celui-ci – vient s’ajouter à tous les autres crédits que vous pourriez avoir, à commencer par le crédit hypothécaire de votre nouvelle maison ou de votre nouvel appartement. Il est donc important, avant de se lancer, de calculer s’il est possible de rembourser l’un et l’autre, sachant que personne ne peut présumer du moment où votre ancien bien immobilier sera effectivement vendu et éteindra cette charge supplémentaire.

Le crédit-pont est une solution temporaire

De par sa fonction première, le crédit-pont est un type de crédit qui n’a pas vocation à durer. On estime d’ailleurs qu’il est conclu pour une durée allant de 12 à 36 mois, mais rarement plus. Il est donc important d’en tenir compte lors de sa signature et d’évaluer le temps qu’il vous faudra pour vendre la maison, mais aussi, le cas échéant, pour effectuer les travaux de rénovation dans votre nouvelle acquisition et ainsi reporter le départ de votre maison actuelle. Avant de signer un crédit-pont, prenez donc conscience des conditions de celui-ci et du coût qu’il peut engendrer, par exemple, si la durée établie au départ est plus importante que prévu. Rappelons-le une fois encore : le crédit-pont est un instrument financier qui doit vous faciliter la vie, mais qui peut très rapidement s’avérer être coûteux et difficile à assumer. Notons par ailleurs qu’une fois fixée, la durée d’un crédit-pont ne peut être prolongée. Il convient alors de négocier un nouveau crédit-pont avec ce que cela peut comporter de hausse dans les taux d’intérêt.

Le crédit-pont se rembourse de différentes manières

Selon l’organisme financier auprès duquel vous allez demander un crédit-pont, vous serez tenu de le rembourser mensuellement, à l’échéance ou encore par semestre, voire par trimestre. Là encore, il est important de trouver une solution qui est viable pour votre budget.

C’est évident, le passage par un crédit-pont est souvent indispensable. Il est toutefois important de tenir compte des caractéristiques de celui-ci pour faire face aux obligations financières qui seront les vôtres. Nos experts, chez Rêvimmo, sont bien évidemment à votre disposition pour vous informer sur les solutions qui s’offrent à vous.

L'immobilier

Prenez connaissance de nos derniers articles